Chungeorahm Film et Showbox/Mediaplex présentent une production Chungeorahm Film - The Host - le film - le site officiel - Sortie le 22 novembre - FESTIVAL DE CANNES - QUINZAINE DES RÉALISATEURS- 2006 - un film écrit et réalisé par BONG JOON-HO - Ocean films - le plus grand succès de tous les temps en Corée. A Séoul, Park Hee-bong tient un petit snack au bord de la rivière Han où il vit avec les siens. Il y a son fils aîné, l'immature Gang-du, sa fille Nam-joo, une championne malchanceuse de tir à l'arc et Nam-il, son fils cadet éternellement au chômage. Tous idolâtrent la petite Hyun-seo, la fille unique de Gang-du. Un jour, un monstre géant et inconnu jusqu'à présent, surgit des profondeurs de la rivière. Quand la créature atteint les berges, elle se met à piétiner et attaquer la foule sauvagement, détruisant tout sur son passage. Le snack démoli, Gang-du tente de s'enfuir avec sa fille, mais il la perd dans la foule paniquée. Quand il l'aperçoit enfin, Hyun-seo est en train de se faire enlevée par le monstre qui disparaît, en emportant la fillette au fond de la rivière. Sans pouvoir compter sur aucune aide, la famille Park décide alors de partir en croisade contre le monstre, pour retrouver Hyun-seo... La rivière Han n'arrête jamais de couler au c?ur de Séoul. Un jour, une créature inconnue y surgit. Les berges de la rivière jusqu'alors paisibles se transforment en un chaos total. Ce film montre comment un endroit si familier et agréable peut devenir le théâtre d'un énorme désastre en un instant. La famille Park mène une vie routinière, gérant un petit snack au bord de la rivière Han, quand un inimaginable malheur lui arrive. Privée de leur vie quotidienne et de leur bonheur, cette famille décide de combattre le monstre. Le film montre comment ces gens ordinaires se transforment en guerriers face à cette créature monstrueuse. Une lutte à mort Mais? la créature n'est pas le seul monstre. Pour la famille Park sans ressources et sans moyen, le monde entier est un monstre. La famille commence son combat à main nue. Le film raconte l'histoire de leur lutte désespérée et solitaire. Bong Joon-ho.Après avoir fini ses études en sociologie à l'Université Yonsei, Bong Joon-ho réalise un court-métrage en 16 mm, White Man (L'Homme blanc), avec lequel il gagne un prix au Shin-young Youth Movie Festival en 1995. La même année, il sort de la KAFA (Korean Academy of Film Arts) où il a réalisé Incoherence, une comédie noire critiquant la société coréenne. Incohérence, qui révèle son sens de l'humour si particulier, est projeté aux festivals internationaux de Vancouver et de Hong Kong. Ce film lui apporte une renommée avant même qu'il ne finisse ses études en cinéma à la KAFA. En 2000, sort son premier long métrage, Barking Dogs Never Bite (Les chiens qui aboient ne mordent jamais), qui enthousiasme Chungmu-ro, le centre de l'industrie cinématographique coréenne. Barking Dogs Never Bite est basé sur un scénario qu'il a écrit pendant les nombreuses années où il travaillait en tant qu'assistant réalisateur. En 2003, il réalise Memories of Murder, un film tiré de l'histoire réelle d'un serial-killer qui n'a jamais été arrêté. Le film attire plus de 5 millions de spectateurs en Corée du Sud. Il est dès cette année-là, consacré meilleur réalisateur pour son succès commercial et critique. The Host est son troisième long métrage. L'une des sources d'inspiration de ce projet est un incident réel qui a eu lieu en Corée à la fin des années 1990. La scène d'ouverture du film fait référence à cet incident. flash design by <a href="http://www.uhtdesign.com/" target="_blank">uhtdesign.com</a>. copyright <a href="http://www.ocean-films.com/" target="_blank">Ocean Films</a>